Nitrates et gaz toxiques, 50 ans de déni…

Cela fait si longtemps que les marées vertes envahissent les côtes bretonnes… Il faudra attendre 2009 pour qu'elles soient reconnues toxiques et présentant un risque grave pour la santé. Pourtant, le mélange de soufre et d'hydrogène est toujours présent sur les plages et dans les estuaires, dans le sable et la vase, la vie est dissoute dans le jus noir putride issu de la décomposition des algues. Dernière victime en date, un jogger terrassé en 2016 et il a fallu que des associations dénoncent les mensonges de l'administration et des élus pour que cette intoxication mortelle soit révélée. C'est tout un territoire qui souffre, malgré les belles paroles des pouvoirs publics contre cette pollution toxique. Dénonçant le déni ambiant, l'auteur démontre qu'on ne pourra pas éliminer cette pollution sans repenser radicalement les pratiques agricoles produisant des excédents de nitrates qui nourrissent ces algues. Il révèle la collusion entre les partisans d'une agriculture intensive et les pouvoirs publics.

Un problème crucial pour la Bretagne Nombreuses dédices à reprogrammer

• Une alerte sur un scandale qui n’a que trop duré.

• Un auteur qui lutte depuis toujours contre ce phénomène.

• Une importante mobilisation des associations bretonnes.

• Une remise en question de l’agriculture industrielle.

Autres Informations


Date création de la référence

19-03-2020


ISBN 13

9782372630887

Type de public

tout public

Autres mots clés

Algues vertes, nitrates,scandale d'état, décomposition des algues, excédents de nitrates, gaz toxiques, pollution toxique, biodiversité, écocide, agriculture intensive, risques, santé, plages, sable, alertes, poison, prolifération, êtres vivants.

Langues

français

Aidez alterWeb.Info


Financièrement

Ce site a nécessité énormément de travail pour en arriver à ce starde. Soutenez-nous par un don pour favorisez son développement. Quelques tâches nécessitant des moyens financiers
Add custom freetext or HTML code
Add custom freetext or HTML code
Aucune données bancaires n'est conservées.
Vous pouvez aussi nous faire un don en bitcoin, notre adresse BTC: bc1qzvcsuymla43jrknaz2hp6znk0p4dcjmfz8v5hr

Aucune opinion sur "Algues vertes un scandale d’état".

Gestion contenu & profil

Formulaires

Lettre d'information

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Quelques fois par an. Votre e-mail ne sera ni vendu, ni cédé à une autre structure!